Epiaire des bois

Stachys sylvatica

Identification rapide

> Ressemble à l’ortie mais ne pique pas

> Forte odeur musquée

> L’épiaire est velue et douce

> Feuille en forme de coeur allongé

> Bois et endroit ombragés

 

Élements clefs Identification
Milieux

Bois humides, lisières et chemins forestiers, haies, talus, endroits ombragés.

Fréquence

Commun mais assez rare en zone maritime et en Campine

Herbacé / ligneux

Plante herbacée

Taille

30 à 100 cm

Port / Tige

Tige velue, à section carrée.

Feuilles

Feuilles en forme de coeur allongé, dentées, velues, pétiolées et opposées.

Fleurs

Fleurs de 13-18 mm, pourpres foncés à taches blanchâtres, en épi sur la partie supérieure de la tige.

Fruits

formé de 4 akènes bien visibles dès que les pétales sont tombés.

Pilosité générale

Plante velue, même les fleurs le sont!

Divers

Mellifère

Odeur

Forte odeur assez désagréable, musquée, faisant penser au champignon.

Cycle et floraison

Floraison de juin à août.
Vivace.

Distribution

Europe

Statut

Aucun statut de protection connu

Ecologie

http://www.tela-botanica.org/bdtfx-nn-65969-ecologie

Élements clefs Identification
Nom scientifique Stachys sylvatica L.
Famille Lamiacées (Lamiaceae)
Noms vernaculaires

Ortie puante

Etymologie

Stachys: épi, en grec.

sylvatica: qui vit dans les bois, en latin.

Classification

Voir la classification APGIII

Élements clefs Identification
Appréciation générale

La première odeur qui se dégage des feuilles de l’épiaire des bois n’est pas engageante, mais une fois la feuille pressée plus longuement entre les doigts, une surprenante odeur de bolet ou de cèpe apparaît: l’épiaire des bois a une saveur de champignon très agréable.

Mise en garde

La consommation de l’épiaire des bois est déconseillée aux femmes enceintes. Une fois en fleurs, la plante serait légèrement abortive.

Parties utilisées
Feuilles

Consommées crues ou cuites. Elles apportent aux salades ou plats leur fort parfum.

Confusions possibles
Ortie dioïque (Urtica dioica)

Egalement consommée. Contrairement à l'épiaire, l'ortie pique! Ses fleurs sont minuscules et verdâtres.

L'épiaire des marais (Stachys palustris)

Egalement consommée. Feuilles à pétioles de moins de 10 mm. Les dents des feuilles sont plus petites et rapprochées. Les feuilles sont plus allongées et ne ressemblent pas à un coeur.

Récolte:

Pour plus de facilité, récolter les sommités avant la floraison.

Conservation:

Les feuilles peuvent être congelées telles quelles.

Source principale d'information :
Fiche validée par :
Dernière validation le 15 avril 2015

Laisser un commentaire

Terrine à l’épiaire et aux pistaches

Goût
Difficulté
Préparation
25 minutes
Auteur
Cuisine sauvage

Raviole farcie, coulis d’épiaire

Goût
Difficulté
Préparation
35 minutes
Auteur
Cuisine sauvage