Cornouiller mâle

Cornus mas

Identification rapide

> Arbuste

> Fleurs jaunes avant les feuilles

> Feuilles opposées et pointues

> Fruit tel une olive

> Sols calcaires

Élements clefs Identification
Milieux

Haies, buissons et lisières sur sols calcaires, glaiseux et rocailleux

Fréquence

Assez commun sur sol adéquat

Apparence générale

Arbuste à feuillage caduc, aux rameaux opposés et au bois très dur

Herbacé / ligneux

Ligneux

Taille

2 à 6 m de haut

Feuilles

Ovales et pointues, de 4 à 10 cm de long, à pétiole court, dont les nervures assez marquées sont dites ‘parallèles’ et convergent vers la pointe; duvet blanc à l’aisselle de certaines nervures de la face inférieure. Apparaissent après les fleurs.

Fleurs

Jaunes à 4 pétales, disposées en ombelles. Apparaissent avant les feuilles.

Fruits

Drupes luisantes de 1 à 2cm de long appelées ‘cornouilles’, allant du rouge vif au grenat, contenant un noyau ovale, à l’allure de petites olives parfois peu visibles au premier coup d’oeil car suspendues sous les branches et le feuillage.

Divers

Mellifère

Saveur

Fruits à la saveur très agréable de cerise melée de framboise, dont l’astringence, l’acidité et l’amertume s’atténuent avec la maturité

Cycle et floraison

Floraison entre février et avril
Fructification d’août à septembre (maturité fin septembre)

Distribution

Europe centrale, méridionale et de l’Est. Sud ouest de l’Asie

Statut

Aucun statut de protection connu

Ecologie

http://www.tela-botanica.org/bdtfx-nn-18956-ecologie

Élements clefs Identification
Nom scientifique Cornus mas L.
Famille Cornacées (Cornaceae)
Noms vernaculaires

Cornier, cornouiller sauvage, fuselier

Etymologie

Cornus: cornouiller, en latin.

mas: mâle, en latin. En référence à la solidité du bois de cet arbuste.

Classification

Voir la classification APGIII

Élements clefs Identification
Appréciation générale

Les fruits du cornouiller mâle, les « cornouilles », ont une saveur sucrée et acidulée, rappelant le goût de la framboise (en plus acidulé) et de certains bonbons ! C’est un de nos meilleurs fruits sauvages.

Parties utilisées
Les fruits parfaitement mûrs

sont consommés crus

Les fruits moins mûrs (encore ferme et rouge vif)

peuvent s’utiliser pour la fabrication de confitures, pâtes, sirops, sorbets… voire en épice après dessiccation

Les fruits encore verts

peuvent se conserver dans une saumure et être servis comme des olives

Les fleurs

ont servi à parfumer des boissons

Confusions possibles
Le Cornouiller sanguin (Cornus sanguinea)

présente des rameaux rouge sang, de petits fruits noirs regroupés en grappes au goût amer, des fleurs blanches apparaissant après le feuillage et des feuilles plus rondes que celles du cornouiller mâle.

Récolte:

Les fruits se cueillent à un degré de maturité fonction de l’usage qu’on leur donnera. Il est difficile de les trouver parfaitement mûrs car les oiseaux (et les cueilleurs) en sont friands.

Conservation:

Les fruits peuvent se conserver en saumure, congelés ou séchés (puis parfois moulus pour faire une épice originale)

Les fruits contiennent de la pectine et de la vitamine C ainsi que des acides organiques

Source principale d'information :
Fiche validée par : |
Dernière validation le 15 avril 2015

Laisser un commentaire

Panna cotta au coulis de cornouilles

Goût
Difficulté
Préparation
25 minutes
Auteur
Cuisine sauvage

Cornouilles façon olives

Goût
Difficulté
Préparation
5 minutes
Auteur
Cuisine sauvage

Le biscuit aux cornouilles

Goût
Difficulté
Préparation
20 minutes
Auteur
Cuisine sauvage